Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
Inscription à la newsletter
Inscription à la newsletter
Laissez-nous votre email pour être informé des dernières nouveautés placedupro.com.
Ok

La CDC Biodiversité accompagne l’extension de la loi Labbé

12 févr. 2021
Les Cahiers biodiversité de la CDC détaillent des solutions et mises en œuvre pour limiter l’usage des pesticides dans les lieux de vie, cimetières, jardins, golfs, terrains sportifs…

Pour accompagner les acteurs publics et privés concernés par l’extension de la loi Labbé au 1er juillet 2022, la Mission Économie de la Biodiversité de CDC Biodiversité et l'association Noé s'associent pour publier un nouvel opus des Cahiers de BIODIV'2050, intitulé « Le Zéro Phyto dans nos lieux de vie : solutions et mise en œuvre ». Car à partir de juillet 2022, la plupart des espaces verts, publics et privés, constituant des lieux de vie, devront être entretenus de façon plus naturelle.
 

Entamer la transition vers le Zéro pesticide

Suite à la publication de l’arrêté d’extension de la loi Labbé du 15 janvier 2021, les acteurs publics et privés concernés par cette future obligation sur les espaces paysagers doivent entamer une transition où l'usage des pesticides laissera la place à des pratiques en faveur de la restauration de la biodiversité et des milieux naturels. Pour accompagner les entreprises de paysage vers cette transition Zéro Phyto, l'UNEP a publié un guide de témoignages.
 
Pour la CDC Biodiversité, créée en 2007 et qui a pour mission de concilier biodiversité et développement économique au service de l’intérêt général, « le Zéro Phyto, et plus largement la gestion différenciée, entraînent de nombreux bénéfices, parmi lesquels une augmentation des services écosystémiques, une amélioration du bien-être des habitants et des usagers des sites (en particulier les collaborateurs au sein des entreprises engagées dans une démarche Zéro Phyto) ». 
 
Et d’ajouter : « les retours d’expérience quant aux démarches Zéro Phyto initiées sont unanimes : malgré les difficultés à surmonter et les efforts à engager, les résultats obtenus permettent un véritable effet cliquet, qui empêche le retour en arrière du processus une fois celui-ci mis en œuvre. Ceci s’explique par un résultat gagnant-gagnant à la fois pour les différents acteurs engagés dans le processus et la diversité biologique qui se développe ».

Panorama des bonnes pratiques Zéro Phyto

Le cahier d’initiatives « Le Zéro Phyto dans nos lieux de vie : solutions et mise en œuvre » réalisé par la CDC Biodiversité et l’Association Noé offre un panorama des bonnes pratiques, avec des retours d’expérience, et une analyse critique des différentes solutions techniques pour accompagner les professionnels du paysage dans leurs décisions.

L’accent est mis sur :
- les mesures prophylactiques, c’est-à-dire préventives, notamment pour la gestion des plantes adventices et des Espèces Exotiques Envahissantes (EEE), et la lutte contre les ravageurs et maladies. A ce titre, le semis d’engrais verts sur les terres en attente ou l’engazonnement des cimetières avec des mélanges de graminées adaptés constituent des solutions pleines d’avantages ;
- les mesures curatives fondées sur des moyens de lutte physique, mécanique et thermique ou encore l’utilisation de produits de biocontrôle en alternative aux pesticides de synthèse. Des solutions qui sont d’ailleurs décrites dans la 20e édition du Guide phytopharmaceutique en JEVI et des 3D.
 
Pour chaque solution technique présentée dans cet ouvrage précieux, sont détaillés : 
- les impacts environnementaux (par exemple, certains produits de biocontrôle qui restent dans une logique de destruction du vivant) ;
- les effets sur la santé des services techniques et des citoyens (à l’instar des troubles musculosquelettiques engendrés par le désherbage manuel) ;
- les coûts de mise en place et d’entretien associés, ainsi que les économies réalisées.

Voici donc un ouvrage à s’approprier pour anticiper le durcissement de la loi qui entrera en vigueur dès juillet 2022. Autant dire demain…

Photos

Gestion différenciée et écologiqueGestion traditionnelle des espaces verts
Inscription à la newsletter
Laissez-nous votre email pour être informé des dernières nouveautés placedupro.com.
Ok

Exposez vos produits et services sur placedupro.com
Vous êtes un fabricant ou un distributeur ? Découvrez comment exposer vos produits sur notre site.

En savoir plus