Inscription à la newsletter
Inscription à la newsletter
Laissez-nous votre email pour être informé des dernières nouveautés placedupro.com.
Ok

Une étude sur les risques de contamination en piscine publique

23 mars 2021
Une étude allemande révèle que les piscines publiques sont des lieux très sûrs dans la mesure où les accès peuvent être contrôlés et le traitement de l'air renforcé.

Michael Weilandt, directeur général adjoint et responsable de la recherche et de la réglementation de la société allemande de l'industrie des piscines (DGfdB), a publié un article relatif aux résultats d'une étude menée par l'institut Berlinois Hermann Rietschel (HRI). Celle-ci porte sur le nombre moyen de personnes contaminées par une personne infectée (valeur R) dans les établissements allemands recevant du public (ERP).
 

Comparaison entre différentes situations

Le taux de contamination calculé en piscine couverte (nombre moyen de personnes contaminées par une personne infectée) peut, dans des conditions d'exploitation contrôlées, être bien inférieur à celui des collèges et des lycées. Par exemple, les résultats montrent que le taux de contamination est de 0,5 pour une piscine couverte avec un bassin de 25 m, une fréquentation de 66 personnes et un débit de traitement de l’air de 182 m3/h. En comparaison, ce taux de contamination est de 1,1 dans un commerce avec port du masque et une fréquentation limitée à 1 personne/10 m2.
De même, le taux de contamination monte à 1,1 pour une piscine couverte avec une FMI à 50 % et un débit de traitement de l’air de 80 m3/h. En parallèle, ce taux est de 2,9 dans un collège ou lycée avec un port du masque et une fréquentation limitée à 50 %.
 

Quels sont les résultats ?

Il en résulte que le dimensionnement des installations de traitement d'air des piscines publiques autorisant un volume de ventilation important et le contrôle des accès limitant la fréquentation permettent d'affirmer que les piscines publiques couvertes sont des lieux sûrs, où le risque de contamination est très faible. « Le flux du traitement de l'air des piscines publiques couvertes est le facteur décisif pour limiter au maximum le risque de contamination. Un doublement du débit volumique permettra de diviser par deux le taux de contamination » précise Thierry Boeglin, Directeur BU Poséidon by Maytronics et expert en normalisation, qui nous a fait part de cette étude. Le volume important des halls bassins contribue également à ce résultat.
Bien évidemment, les autres recommandations sanitaires doivent également être prises en compte. 

Inscription à la newsletter
Laissez-nous votre email pour être informé des dernières nouveautés placedupro.com.
Ok

Exposez vos produits et services sur placedupro.com
Vous êtes un fabricant ou un distributeur ? Découvrez comment exposer vos produits sur notre site.

En savoir plus