Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
Inscription à la newsletter
Inscription à la newsletter
Laissez-nous votre email pour être informé des dernières nouveautés placedupro.com.
Ok

Les tendances 2020 de l’étude « Sport dans la Ville »

27 janv. 2021
Ce lundi 25 janvier, le Conseil National des Villes Actives et Sportives a dévoilé les résultats de la troisième édition de l’étude « Sport dans la Ville ».

Cette étude a été réalisée en octobre 2020 par l’Union Sport&Cycle avec le soutien technique de l’IPSOS. L’échantillon national représentatif comprend 2 000 français(e)s âgé(e)s de 18 à 75 ans. « Cette étude rend compte de l’évolution des modes de pratiques sportives des Françaises et Français et identifie les attentes et les besoins en termes d’aménagements ludiques et sportifs au sein des communes » précise Eric Daligault, président du CNVAS.
 

Une pratique sportive importante et diversifiée

La crise sanitaire n’a pas altéré les envies de sport des Français puisque 81 % des sondés (77 % en 2019) indiquent avoir pratiqué au moins une activité physique et sportive au cours des 12 derniers mois (dont 49 % au moins une fois par semaine). Toutefois, les chiffres sont inégaux en fonction des tranches d’âges : 91 % des 18-24 ans, 88 % des 25-34 ans contre 74 % des 55-65 ans et 66 % des 66-75 ans. Des différences visibles également selon le type d’agglomération : 83 % des urbains contre 77 % des ruraux. De plus, la pratique est davantage diversifiée, avec un nombre moyen d’activités qui passe de 2,8 en 2019 à 3,5 en 2020.
 

Les modes et lieux de pratique

Cette période a des conséquences directes sur les modes et les lieux de pratique, qui sont en pleine mutation : en effet, 46 % des sondés s’orientent vers une pratique autonome (sans club ou licence), soit 5 points de plus qu’en 2019. De même, 40 % sollicitent une activité en extérieur (+ 14 points par rapport à l’année dernière) alors qu’ils sont 34 % à privilégier une pratique de santé et de bien-être.
Par ailleurs, concernant le lieu de pratique, les sondés envisagent surtout une pratique sportive en milieu naturel (54 %) ou au sein d’une installation sportive communale (40 %). Toutefois, 2020 étant synonyme de confinement, la pratique à domicile a bondi : 36 % des réponses (+ 13 points par rapport à 2019).
 

Les attentes au niveau des équipements

En moyenne, les Français attribuent la note de 6,3/10 pour évaluer les équipements sportifs de leurs communes. Cette note grimpe à 6,8/10 si les sondés habitent en zone urbaine et descend à 5,3/10 en espace rural. 
En outre, 53 % des Français sont satisfaits des efforts de leurs communes pour développer la pratique sportive (59 % pour les urbains et 42 % pour les ruraux). Toutefois, des rénovations sont attendues car ils sont également 53 % à estimer que les structures communales sont vieillissantes, très vieillissantes ou dépassées.
Par ailleurs, 54 % estiment que la réhabilitation encouragerait la reprise ou l’amélioration de leur activité physique et sportive. Parmi les structures dont aimeraient disposer les français, les trois premiers sont à égalité (29 % des réponses) : les piscines, les parcours de santé-sentiers de randonnée et les pistes cyclables. Les espaces de fitness en plein air suivent avec 21 %. 

Inscription à la newsletter
Laissez-nous votre email pour être informé des dernières nouveautés placedupro.com.
Ok

Exposez vos produits et services sur placedupro.com
Vous êtes un fabricant ou un distributeur ? Découvrez comment exposer vos produits sur notre site.

En savoir plus