Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
Inscription à la newsletter
Inscription à la newsletter
Laissez-nous votre email pour être informé des dernières nouveautés placedupro.com.
Ok

Aquatalk : un casque pour interagir avec les nageurs en temps réel

26 janv. 2021
Au sein de ses piscines, l’agglomération du Grand Chambéry a investi dans des casques à conduction osseuse sans fil afin d'interagir avec le nageur en temps réel.

Lors d'une formation BNSSA organisée dans les locaux de l’Agglomération du Grand Chambéry, le responsable de formation a fait venir Medhi Rhaiem, un chercheur-nageur travaillant sur les nouvelles technologies pour l'entrainement. L'objectif étant de pouvoir faire progresser les nageurs et les techniques d'entrainement. Parmi les équipements présentés, il y avait le casque à conduction osseuse sans fil. 
 

De nombreux avantages

Inventé par l’entreprise suédoise Olander, cet outil permet d'interagir avec le nageur en temps réel et de lui apporter un retour sans que le nageur s'arrête. Pour les maîtres-nageurs, c'est un confort : ils n’ont plus besoin de forcer la voix, tout en améliorant la communication avec les nageurs d’après Frédéric Mahut, chef de bassin : « l'avantage est évident concernant le temps des consignes et l'attention des jeunes. On est sûr que le message passe et que tout le monde dispose de l'information en temps réel. Pour les MNS, c'est un confort de travail : en effet, dans l'univers bruyant des piscines les casques sont un atout majeur ».
 

Plusieurs canaux et 3 heures de fonctionnement

Jusqu’à présent, la Collectivité a commandé les casques par l’intermédiaire de la société HSBI Sport, distributeur basé à Castelnau-le-Lez (34). Le kit est composé d'un émetteur à 7 canaux (possibilité de parler à plusieurs groupes à la fois) et de casques à conduction osseuse. Ils possèdent une charge magnétique complètement étanche. Le système se charge en 2 heures pour un fonctionnement d’une durée de 3 heures.
 

Des retours très positifs

Les premiers retours, notamment des enfants dans le cadre de l’apprentissage de la natation, sont très positifs. Après avoir essayé une dizaine de casques, la collectivité en a commandé 30 autres. Il faut compter 1 200 euros pour 1 émetteur et 10 casques
A terme, l’Agglomération du Grand Chambéry souhaite équiper l’ensemble de ses piscines. « Les nouvelles technologies doivent être adopter lorsqu'elles nous permettent de progresser » conclut Frédéric Mahut.

Inscription à la newsletter
Laissez-nous votre email pour être informé des dernières nouveautés placedupro.com.
Ok

Exposez vos produits et services sur placedupro.com
Vous êtes un fabricant ou un distributeur ? Découvrez comment exposer vos produits sur notre site.

En savoir plus