Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
Inscription à la newsletter
Inscription à la newsletter
Laissez-nous votre email pour être informé des dernières nouveautés placedupro.com.
Ok

Covid : l’ANDES demande la mise en place d’un plan piscine

15 oct. 2020
L’ANDES sollicite le ministre de l’économie pour la mise en place d’un plan piscine afin de compenser les importantes baisses de recettes liées aux restrictions.

Après avoir déjà interpelé le ministère des Sports sur une aide économique lors de la réouverture des piscines, l’Association Nationale Des Elus en charge du Sports (ANDES) alerte cette fois-ci le ministère de l’économie car la situation s’est encore détériorée.
 

Des chiffres inquiétants

L’association étaye son argumentation avec un sondage réalisé auprès d’une cinquantaine de gestionnaires de piscines, dont les 26 sites pilotes ayant participé à l’expérimentation nationale. Suite à ces retours, plusieurs chiffres sont inquiétants. Par exemple, plus de 75 % des sondés ont connu une fréquentation inférieure à 50 % de leur FMI. Ainsi, sur les seuls mois de juillet et août, un premier aperçu fait état de pertes d’exploitation allant de 10 000 € à 450 000 € selon la taille du complexe… En moyenne, la perte de chiffre d’affaire s’élève à 80 000 euros. Ces pertes se cumulent avec la fermeture des établissements durant le confinement du mois de mars au mois de mai.
 

Une prise en charge de la perte d’exploitation?

L’ANDES indique que les gestionnaires ne pourront pas continuer dans ces conditions, avec ces taux de fréquentation, sans aide financière, surtout avec les nouvelles restrictions sanitaires dans les zones d’alerte renforcée et maximale. Ces pertes économiques entraîneront certainement des répercutions sur les choix budgétaires des collectivités pour l’année 2021.
Ainsi, l’association redemande une aide exceptionnelle pour le fonctionnement des complexes aquatiques. « A des fins de lisibilité, ce soutien pourrait se matérialiser par la prise en charge de la perte d’exploitation entre l’année N et l’année N-1 qui est comptabilisée dans les comptes publics des collectivités locales » précise le communiqué.
Une réponse est attendue de la part du ministère. A suivre.

Produits associés

Inscription à la newsletter
Laissez-nous votre email pour être informé des dernières nouveautés placedupro.com.
Ok

Exposez vos produits et services sur placedupro.com
Vous êtes un fabricant ou un distributeur ? Découvrez comment exposer vos produits sur notre site.

En savoir plus