Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
Inscription à la newsletter
Inscription à la newsletter
Laissez-nous votre email pour être informé des dernières nouveautés placedupro.com.
Ok

Comment choisir une bonne signalétique pour sa commune

24 sept. 2020
Pour mettre en valeur chemin communal, sentier botanique ou autre petit patrimoine en milieu rural, misez sur une signalétique et un mobilier adaptés.

Le mobilier de signalétique a toute son importance dans vos communes soit pour indiquer une direction (jardin botanique, rivière, espace pique-nique), soit pour donner des informations (plan, consignes à respecter, noms des arbres et autres plantes, histoire des lieux…), soit encore pour sensibiliser le public à la présence d’espèces protégées, au paysage, à la mise en place d’une gestion écologique, à la plantation d’une prairie fleurie… Pour des aménagements simples et/ou de petite taille, la commune peut réaliser son propre mobilier, par exemple à partir de bois récupéré, favorisant alors le recyclage de matières disponibles sur place. Ce peut être également l’occasion d’ateliers participatifs avec les scolaires ou les adhérents d’une association d’embellissement pour créer des bancs en bois par exemple.

Globalement, tout est permis : vous pouvez laisser aller votre imagination, pourvu que le message soit clair et le mobilier adapté à l’environnement dans lequel il va prendre place (matériaux, taille, couleurs). Mais des fabricants proposent également du mobilier de signalétique sobre et de qualité, qui apporteront une véritable plus-value à vos espaces de nature.


Un message clair, un design sobre

Le premier conseil est que le message que vous souhaitez faire passer soit clair, précis et percutant. Pour l’indication d’un lieu, le choix du texte est facile (par exemple : « Petite école de la Forêt » à Besançon). Pour des panneaux de sensibilisation, sur un mode particulier de gestion par exemple, il faut réfléchir à une phrase d’appel, percutante et rapide à lire. Un petit texte peut ensuite accompagner le titre pour compléter l’information. 

Concernant l’aspect du panneau, il faut privilégier la sobriété. Comme le conseille Intersignal, société spécialisée dans la réalisation de signalétique, standard ou sur-mesure : « les gris, marrons et verts sont propices aux espaces naturels, dans lesquels ils s’insèrent en douceur. Une couleur vive peut également jouer un rôle de marqueur visuel dans un espace peu fréquenté, comme une forêt, et rassurer les personnes qui le fréquentent ». Le tout est donc d’adapter l’aspect du mobilier à son environnement. 

Quels matériaux ? 

Une diversité de matériaux peut être utilisée pour la réalisation de signalétique, pourvu qu’ils soient résistants aux conditions de l’extérieur (pluie, soleil, gel, embruns…) et ne nécessite que peu d’entretien (un nettoyage annuel). Pour les aménagements naturels et paysagers, il est bien de privilégier une identité rustique : le bois, la pierre et le métal s’y prêtent bien. 

Classiquement, le mobilier de signalisation est composé d’un pied (ou pupitre) et d’un panneau d’information : 

- le pied peut être un poteau en bois : privilégiez des bois résistants aux conditions extérieures comme le robinier, le chêne, l’épicéa, le pin traité, le châtaigner… Si vous en achetez pour cette création, il convient d’utiliser du bois certifié (PEFC, FSC) ou, mieux encore, issu des exploitations sylvicoles de la région. Ils peuvent également être en acier : à la fois robuste et souple, cela permet des créations variées. Pour le littoral, où les embruns soufflent, l’acier inoxydable est plus adapté. Les fabricants proposent également des supports en acier corten, à la fois contemporain et « nature » avec son aspect rouille, ou bien en aluminium. Ce dernier est apprécié pour sa légèreté, sa résistance à la corrosion et ses nombreuses possibilités d’intégration (fixations, parcloses, raidisseurs invisibles) ;

- les panneaux d’information (flèche directionnelle, plateau d’orientation...) peuvent également être du bois gravé ou bien tout simplement une pierre plate, telle qu’une ardoise. Le tout est de penser à la durabilité des écrits (une semaine, un mois, un an…) afin d’adapter le support. La technique de tirage numérique sur films contrecollés peut également être utilisée : ces films rétro-réfléchissants sont ensuite collés sur des panneaux en aluminium, PVC, plexiglas... Les fabricants proposent des panneaux plus élaborés, pour des rendus graphiques variés et de haute qualité. Côté matériau : le choix est large :  lave ou verre émaillé, stratifié avec impression numérique, stratifié mélaminé, aluminium anodisé, pexiglas sérigraphié… 

Vous voilà donc parés pour imaginer et réaliser votre propre signalétique, ou encore rêver à de réalisations sur-mesure par les fabricants. 

A noter que la signalétique n’est qu’une catégorie parmi tant d’autres du mobilier urbain. Vous pouvez l'accompagner de banquettes, bancs en bois, corbeilles....
 
 
 
 
 
 

Découvrez plus de produits sur mobiliers urbains 

Découvrez les articles sur le même thème :

Redynamiser la ville par la signalétique !

Produits associés

Inscription à la newsletter
Laissez-nous votre email pour être informé des dernières nouveautés placedupro.com.
Ok

Exposez vos produits et services sur placedupro.com
Vous êtes un fabricant ou un distributeur ? Découvrez comment exposer vos produits sur notre site.

En savoir plus