Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
Inscription à la newsletter
Inscription à la newsletter
Laissez-nous votre email pour être informé des dernières nouveautés placedupro.com.
Ok

La Compagnie des Forestiers s’adapte

07 mai 2020

Dans le contexte actuel exceptionnel lié à la crise sanitaire du Covid-19, les entreprises de paysage n’ont pas échappé aux difficultés de maintien de leurs activités, afin de respecter les mesures sanitaires (confinement, distanciation). Cependant, pour limiter la casse, les équipes doivent se remettre progressivement au travail. C’est ainsi que la Compagnie des Forestiers (13), entreprise spécialisée dans le génie végétal, a élaboré un Plan de Continuité d’Activité (PCA) dressant un cadre strict de procédures, sur le terrain et au sein de l’entreprise, afin de respecter les mesures sanitaires. Ame Chevaussus, son président, témoigne, pour vous aiguiller vers la reprise à venir. 
 

Quelles mesures ont été prises pour la poursuite des chantiers ? 

Après deux semaines de flottement et de réflexion, pour réorganiser le fonctionnement de l’entreprise, nous avons repris le travail avec des règles drastiques détaillées dans notre PCA, pour lutter, chacun à notre niveau, contre la propagation de la pandémie. Conduisant à une baisse d’effectif des équipes, il nous a fallu, dans un premier temps, prioriser les chantiers selon différents critères et en avertir les clients. Ainsi, les travaux urgents, circonscrits à une périodicité saisonnière stricte nécessaire (préservation de la biodiversité) ou encore permettant la continuité d’une activité imbriquée, sont prioritaires. Ces clients sont avertis via tous les moyens disponibles (téléphone, SMS, mail, web, …) pour leur présenter l’ensemble des mesures qui seront prises au sein de l’entreprise pour assurer la continuité du service. Un planning précis des actions peut, le cas échéant, être défini en commun. Ensuite, il y a les travaux qui constituent une priorité économique pour l’entreprise et qui sont hiérarchisés selon la nature, la complexité des travaux à réaliser, leur faisabilité. Enfin, nous avons défini les travaux non prioritaires, c’est-à-dire pouvant être reportés tout au long de l’année, dès que les moyens seront disponibles et les équipes au complet. Mais, dans tous les cas, la satisfaction de tous les clients reste le maître mot de notre société, tout sera donc mis en œuvre pour honorer nos contrats.
 

Quelles mesures doivent être respectées sur les chantiers ?...

Tout d’abord, chaque chef d’équipe bénéficie d’un téléphone d’entreprise avec les numéros d’appels d’urgence et ceux des responsables. Nous leur demandons de prendre soin de ces téléphones et d’être joignables en permanence. A ce jour, les effectifs sont limités à un maximum de 4 opérateurs et un conducteur d’engins présents simultanément sur un même chantier. La durée de la journée de travail est limitée à 6h30 sur chantier jusqu’à nouvel ordre. 
 
En amont des chantiers, une préparation stricte des phasages de chantiers est réalisée par les chargés d’affaires et chefs de chantier, prenant en compte les distances et mesures règlementaires à respecter entre chaque opérateur. Les délais de réalisation des opérations par chantier prennent en compte les effectifs techniques réduits sur site et seront donc adaptés et allongés en conséquence. Une prise de contact avec le client (maître d’ouvrage ou d’œuvre, CSPS) permet de s’assurer que ces conditions peuvent être respectées en fonction de la co-activité sur chantier. En cas d’impossibilité, l’entreprise fera valoir son droit de retrait. De plus, les opérateurs de chantier doivent venir récupérer à l’entreprise leurs EPI et matériels de chantier personnels, qu’ils achemineront sur les lieux de travail avec leur véhicule. Equipé de gants à usage unique, le chef d’équipe prépare avec son chef de chantier l’outillage, les machines et les divers approvisionnements communs, qu’il chargera dans le véhicule de la société. Aussi, étant donné que plusieurs salariés ne peuvent pas se trouver dans le même véhicule pour respecter les mesures barrières, une solution mixte est mise en place, entre individualisation du véhicule de société et utilisation des véhicules personnels (indemnisés en IK) pour les autres collaborateurs, afin de se rendre sur les chantiers. Chaque matin, un rappel quotidien est fait par les responsables de chantier (1,5 m de distance à minima, pas d’échanges de machines ni d’outillages, marquage des véhicules).
 

…et sur le site de l’entreprise ?

Premièrement, toutes les personnes pouvant télé-travailler le font. Pour les actions non délocalisables, et en cas de présence nécessaire sur le site, une rotation des effectifs sera mise en place pour respecter un nombre minimum de personnes par pièce (1 personne pour moins 12 m², 2 personnes de 12 à 24 m²…). En outre, le nombre maximal de salariés présents sur le site en même temps sera plafonné à 7 (ce qui correspondant à 25m²/personne présente). En fonction de l’évolution de l’épidémie, il pourra être envisagé d’échelonner et de décaler les horaires de prise de postes et de fait, d’élargir les horaires d’ouverture habituels de l’entreprise pour éviter que les personnes ne se croisent. Encore beaucoup de mesures sont détaillées dans le PCA et l’accueil des visiteurs est, par ailleurs, interdit. Ainsi, cela doit nous permettre de protéger nos collaborateurs et de poursuivre notre activité, tout en participant à lutter contre la propagation de ce virus.
 

Inscription à la newsletter
Laissez-nous votre email pour être informé des dernières nouveautés placedupro.com.
Ok

Exposez vos produits et services sur placedupro.com
Vous êtes un fabricant ou un distributeur ? Découvrez comment exposer vos produits sur notre site.

En savoir plus