Inscription à la newsletter
Inscription à la newsletter
Laissez-nous votre email pour être informé des dernières nouveautés placedupro.com.
Ok

Bassin nordique : le choix de son implantation et du revêtement

12 juil. 2021
Afin de proposer un bassin nordique de qualité, plusieurs critères essentiels sont à prendre en compte, notamment l’implantation et le type de revêtement.

Un bassin nordique possède plusieurs avantages (la crise sanitaire l’a démontré) et répond à différents besoins. Toutefois, pour optimiser cet équipement, il faut tout de même se poser quelques questions importantes au niveau de l’emplacement et de la conception.
 

Etude d’implantation et sas de liaison

Dans un premier temps, il est indispensable de s'interroger sur l’usage avec le type de public accueilli.  
Par la suite, il est nécessaire de réaliser une étude d'implantation afin de connaître les vents dominants et trouver des solutions pour s’en protéger… En cas de mauvaise exposition, le bassin nordique ne sera pas fréquenté. De plus, s’il est trop fortement exposé au vent, cela entraînera une hausse des consommations (chauffage de l’eau) de 20 à 30 % liées à une plus grande déperdition par convection.
En outre, afin d’établir un lien entre l’intérieur de la piscine et le bassin nordique, un sas de liaison est indispensable (pour éviter que les baigneurs sortent à l’extérieur en maillot de bain) dans la continuité du bâtiment. Généralement il mesure moins de 10 m2 avec un escalier et un accès PMR (potence par exemple). Il faut aussi penser à protéger cet espace la nuit (grâce à un rideau par exemple), notamment pour ne pas amener du froid à l'intérieur et éviter les intrusions.
 

Différents revêtements sont possibles

Toutes les technologies de bassin sont possibles : carrelage, inox ou résine.
Le carrelage en céramique propose une excellente résistance à l'eau et aux intempéries, tout en servant de revêtement à la fois pour le bassin extérieur et les bords. Au-delà de la résistance dans le temps, le carrelage offre des finitions et des coloris variés, ce qui permet d’imaginer un projet de piscine très esthétiques selon les souhaits de chacun : entre couleurs, motifs, formes ou encore dimensions, les possibilités de personnalisation sont très nombreuses.
Quant à l’inox, ses qualités ne sont plus à démontrer. De plus, l´inox est une structure autoportante permettant aussi dans le cas de bassin nordique d´éviter certains coûts importants. Par exemple, il n’y a pas besoin de galerie technique tout autour du bassin.
Enfin, certaines collectivités choisissent un bassin en résine : ce revêtement résiste aux variations de température (important en extérieur), mais également aux sollicitations structurelles importantes liées aux vidanges. Il peut être mis en place sur un support neuf, ou un support ancien dans le cadre d’une réhabilitation. De plus, il s’adapte à toutes les formes géométriques des bassins.
 
De manière générale, selon le type de revêtement, il faut compter un budget d’environ 3 000 à 4 000 euros HT/m2 pour un bassin nordique (intégrant une couverture thermique, le traitement d’eau, le raccordement au chauffage…).

Inscription à la newsletter
Laissez-nous votre email pour être informé des dernières nouveautés placedupro.com.
Ok

Exposez vos produits et services sur placedupro.com
Vous êtes un fabricant ou un distributeur ? Découvrez comment exposer vos produits sur notre site.

En savoir plus