Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
Contactez-nous
AccueilActualitésStations météo et pluviomètres : des économies à la clé !

Stations météo et pluviomètres : des économies à la clé !

02 avril 2019

Stations météo et pluviomètres : des économies à la clé !

Un arrosage efficient implique, en partie, d’être préparé aux différentes conditions climatiques. Comment ? Avec une station météo. Et la plus performante possible...

Station météo 

Reliée à un système de gestion centralisé par l’intermédiaire d’un réseau filaire ou radio, une station météo mesure les conditions climatiques locales et envoie les informations aux programmateurs par ondes radio (ou par un réseau filaire). Parmi les données récoltées : l’hygrométrie, les températures locales, le vent, l’ETP (EvapoTranspiration Potentielle), représentant les pertes d’eau et donc les quantités d’eau à apporter par arrosage... 
En présence d’une station météo, il est possible, depuis le logiciel de gestion centralisée, de paramétrer l’arrêt ou la mise en route du système d’arrosage. Par exemple, si la station météo indique ‘30 km/h de vent’ (conditions asséchantes), le système d’arrosage redémarre automatiquement, pour s’arrêter aussitôt lorsque le vent s’estompe ou atteint une valeur seuil. D’où l’intérêt de bien positionner la station météo afin de mesurer les conditions climatiques locales, et uniquement locales. Elle doit être installée dans un milieu représentatif de l’espace irrigué.

Pluviomètres

S’il existe un dispositif capable de réaliser d’importantes économies d’eau, c’est bien le pluviomètre ! Il en existe plusieurs types : ceux qui mesurent le poids de l’eau récoltée dans un petit réceptacle, coupant le système d’arrosage dès qu’une partie s’évapore, d’autres qui utilisent des électrodes pour déterminer le niveau d’eau dans des réceptacles identiques et interrompent le système dès qu’un seuil critique est mesuré après évaporation... Dans la plupart des cas, les mesures réalisées avec ces appareils sont parfois hasardeuses, notamment en raison des débris végétaux ou des batraciens présents potentiellement dans les réceptacles, faussant ainsi les données... Mais les pluviomètres les plus utilisés et les plus performants sont ceux équipés de disques hygrométriques (généralement en liège). Leur fonctionnement est simple : les disques se gonflent proportionnellement aux quantités d’eau déversées par les pluies. Quand les épisodes pluvieux s’interrompent, les disques commencent à s’assécher progressivement et actionnement le circuit d’arrosage selon les cycles pré-programmés. 
Dans tous les cas, les stations météo et les pluviomètres permettent de réaliser entre 30 et 44 % d’économies en eau !

Inscription à la newsletter
Laissez-nous votre email pour être informé des dernières nouveautés placedupro.com.
Ok

Exposez vos produits et services sur placedupro.com
Vous êtes un fabricant ou un distributeur ? Découvrez comment exposer vos produits sur notre site.

En savoir plus