Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
Contactez-nous
AccueilActualitésPlanchers et murs mobiles : un investissement payant!

Planchers et murs mobiles : un investissement payant!

13 juin 2018

Planchers et murs mobiles : un investissement payant!

Si, il y a une vingtaine d'années, les premiers planchers (appelés aussi fonds) mobiles n'étaient pas toujours performants, les techniques ont bien évolué et les demandes sont désormais croissantes : de la petite piscine au grand centre aquatique. D'ailleurs, dans le cadre d'une construction, les demandes concernent près d'un projet sur trois.

Des surfaces optimisées pour réaliser des économies

Les planchers et les murs mobiles peuvent être installés dans différents bassins, du sportif au ludique, de neuf comme de l'existant. Le principal avantage de cet type d'équipement : mutualiser un bassin, en permettant de le diviser et ainsi multiplier les usages, afin d'éviter d'en construire un autre. Cette modularité permet de multiplier les activités et donc les recettes.

A raison d'environ 3 000 euros HT/le m2pour un centre aquatique, un plancher ou un mur mobile permet donc de réaliser d'importantes économies. En effet, en plus de la surface de plan d'eau, il faut également compter de l'espace supplémentaire pour les plages, d'éventuels locaux supplémentaires ou encore le coût du traitement d'eau. Pour l'investissement, il faut compter entre 170 000 et 250 000 euros HT selon le modèle et la taille.

Les différents planchers mobiles

Construit à l'intérieur du bassin, il faut compter moins de 5 minutes pour déplacer un plancher mobile sur sa hauteur maximale, tout en respectant la norme avec une vitesse de 50 cm/minute. Il existe différents planchers mobiles :

-      le plancher sur pantoires, pouvant couvrir tout ou seulement une partie du bassin

-      le plancher sur crémaillère pour le suspendre lorsqu'il n'est pas possible d'installer une motorisation dans les galeries techniques ;

-      le plancher avec des câbles pour le descendre à la hauteur souhaitée.

Quel que soit le type de système, des trappes d'accès permettent de se rendre sous le plancher afin de faciliter le nettoyage. En thermes d'entretien, il est conseillé de réaliser des vérifications visuelles fréquentes afin d'anticiper les éventuelles pannes. Généralement, les gestionnaires prennent un contrat de maintenance, pour un coût d'environ 4 000 à 5 000 euros HT par an, afin d'être tranquille.

 Deux types de murs mobiles

Le mur mobile sur charnières fonctionne comme une porte, avec un moteur et un engrenage, situés en galerie technique, font tourner l'axe pour rabattre ou relever la paroi. Son épaisseur est généralement comprise entre 30 et 35 mm.

La seconde solution est le mur à déplacement horizontal : il peut être déplacé à la main (deux personnes) ou grâce à de petits chariots motorisés. Une épaisseur de 50 cm à 1 m est conseillée afin qu'elle puisse servir de passerelle entre les deux côtés du bassin.

Inscription à la newsletter
Laissez-nous votre email pour être informé des dernières nouveautés placedupro.com.
Ok

Exposez vos produits et services sur Place du Pro
Vous êtes un fabricant ou un distributeur ? Découvrez comment exposer vos produits sur notre site.

En savoir plus