Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
Contactez-nous
AccueilActualitésParcours de santé, parcours sportifs

Parcours de santé, parcours sportifs

04 juin 2019

Parcours de santé, parcours sportifs

En installant des parcours sportifs, appelés aussi parcours de santé, les collectivités ont tout à gagner, ne serait-ce que pour satisfaire les citadins, de plus en plus sportifs mais aussi, paradoxalement, de plus en plus ‘obèses’. En effet, selon l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale), 16 % des Français de plus de 30 ans sont obèses ! Les collectivités se doivent donc d’agir favorablement pour préserver la santé de leurs habitants. Un meilleur physique, un meilleur moral… Tout ce dont la société actuelle a besoin. Il suffit d’investir notamment dans l’installation de parcours sportifs, faciles à mettre en œuvre et peu onéreux (6 000 € TTC minimum) au regard des bénéfices économiques et sociétaux engendrés.

Sécurité 

En France, il existe un fascicule et une norme potentiellement applicables pour les parcours sportifs :
- Le fascicule Afnor FD S52-903, relatif à la sécurité (octobre 2009). Ce document s'applique aux parcours de santé en accès libre, constitués d’un ou plusieurs éléments destiné(s) à un exercice de culture physique, de musculation ou de mise en forme. Il indique également qu’un parcours de santé se définit comme un ensemble de modules disposés sur un itinéraire de marche et/ou de course à pied. Question sécurité, il spécifie des recommandations relatives à l’implantation de ces éléments et les informations relatives à leur enchaînement. Par exemple, les modules sont exclusivement des équipements sportifs de plein air et fixés de manière permanente. Seules les personnes de plus d’1,4 m y ont accès. Un module peut être constitué de plusieurs éléments, il s'agit alors d'une succession d'éléments similaires destinés à une même fonction (exemples : des pas japonais, des poteaux de slalom, des haies fixes).
Sécurité toujours, ce document, très spécifique aux parcours de santé, reprend des exigences générales de sécurité (absence de zone de coincement de doigts, de têtes), des exigences relatives à l’installation (zone d’évolution minimale de 1 500 m autour des modules) ou encore des exigences sur l’affichage obligatoire et la maintenance des équipements ;
- La norme EN 16630 (mai 2015, en remplacement de la norme XP S 52-904). Plus récente et plus exigeante en termes de sécurité, cette norme est en revanche moins spécifique aux parcours de santé, car elle traite des appareils de fitness au sens large. Concrètement, elle spécifie des exigences de sécurité générales relatives à la fabrication, à l’installation, au contrôle et à la maintenance des modules fixes d’entraînement physique (fitness) de plein air en accès libre. Par exemple, les modules d’entraînement physique sont destinés aux adolescents et aux adultes ou aux utilisateurs mesurant plus de 1 400 mm et visent à promouvoir l’activité physique par le biais d’exercices réalisés sur les modules. Dans les faits, la norme EN 16630 tend à se généraliser et à être la référence pour l’entraînement physique de plein air.

Organisation

Le déroulement d’un parcours de santé doit être progressif et idéalement issu d’une concertation avec des professionnels. Il est généralement composé des 4 étapes suivantes : l'échauffement, la coordination/équilibre, le renforcement musculaire et les étirements avec un retour au calme. D’une manière générale, les agrès proposés (slalom, poutre d’équilibre, ‘saute-mouton’…), de difficulté croissante et distancés tous les 100 à 200 m, permettent d’augmenter progressivement le rythme cardiaque du pratiquant avant qu’il entame, avec sérénité, des exercices fondamentaux de musculation à la barre fixe ou sur des échelles horizontales… Des planches romaines sont aussi proposées. Dans tous les cas, les modules disposés tout au long du parcours permettent de travailler aussi bien les membres inférieurs que supérieurs. 
Point important, chaque atelier/module, proposé par les géants du secteur (Pro Urba, Rondino, Sineu Graff...), doit être livré avec un panneau individuel de consigne qui indique les mouvements à effectuer (par le biais d’un pictogramme, d’un texte ou d’un QR Code renvoyant à des vidéos), le nombre de séries conseillées, le niveau de difficulté et un code couleur qui permet de visualiser instantanément la difficulté : vert, niveau débutant ; rouge, niveau intermédiaire ; noir, niveau difficile. Enfin, il est vivement recommandé de mettre en place un panneau général d’information à l’entrée du parcours (difficulté, distance...).
 
Voir des agrès sur :  
 
 
 

Inscription à la newsletter
Laissez-nous votre email pour être informé des dernières nouveautés placedupro.com.
Ok

Exposez vos produits et services sur placedupro.com
Vous êtes un fabricant ou un distributeur ? Découvrez comment exposer vos produits sur notre site.

En savoir plus