Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
Contactez-nous
AccueilActualitésLe carport en bois pour s'abriter des intempéries !

Le carport en bois pour s'abriter des intempéries !

05 octobre 2018

Le carport en bois pour s'abriter des intempéries !

Constituants une alternative aux garages fermés, les carports sont simples à installer, esthétiques et surtout pratiques ! Disponibles en kit et/ou sur-mesure, ces structures constituent un équipement à part entière pour protéger les voitures des intempéries, mais pas seulement ! Les carports peuvent aussi servir d'abri à tout type de véhicules et accueillir un espace fermé de rangement. 

 Des avantages nombreux !

Le bon dimensionnement du carport est fondamental pour répondre aux besoins du client : nombres de voitures à protéger, possibilité de décharger son véhicule à l'abri du carport… Chez Piveteaubois, des kits permettent de surélever le carport jusqu’à 3,17 m de haut, sans démonter la structure. A la fois esthétiques, et faciles d'installation, les carports assurent une ventilation permanente, évitant une accumulation d'humidité sous l'abri. Les fabricants proposent des fermetures pleines, à claire-voie, à lames orientées, voire orientables, ou vitrées sur un, deux ou trois côtés de la structure. Ce qui permet de protéger les véhicules du vent, de la poussière, des rayons du soleil… 

Une structure soumise à règlementation

Pour les abris inférieurs à 5 m², aucune autorisation n'est nécessaire. Pour des surfaces d'emprise au sol supérieures, plus intéressantes et spacieuses afin de garer un véhicule, les démarches administratives deviennent incontournables. Une déclaration préalable de travaux est obligatoire pour toute nouvelle construction ou travaux sur construction existante, créant une nouvelle surface d'emprise au sol comprise entre 5 m² et 20 m². Pour les travaux sur construction existante, le seuil de la déclaration préalable de travaux est porté à 40 m² si le terrain est situé en zone urbaine dotée d’un document d’urbanisme : Plan local d'urbanisme (PLU) ou Plan d'occupation des sols (POS). Dans les autres cas, un permis de construire est exigé dès que la surface d'emprise au sol créée est supérieure à 20 m².

 

Inscription à la newsletter
Laissez-nous votre email pour être informé des dernières nouveautés placedupro.com.
Ok

Exposez vos produits et services sur Place du Pro
Vous êtes un fabricant ou un distributeur ? Découvrez comment exposer vos produits sur notre site.

En savoir plus