Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
Contactez-nous
AccueilActualitésDes gazons résistants à la sécheresse

Des gazons résistants à la sécheresse

25 avril 2019

Des gazons résistants à la sécheresse

Chaque année, les gazons de nos villes, qui offrent habituellement de grandes surfaces verdoyantes, accueillantes et douillettes dans les parcs et jardins, le long des grands axes ou sur les ronds-points, pâtissent de périodes de sécheresse, sans eau et avec des températures élevées, de plus en plus longues. Les mentalités évoluent et chacun s’est habitué à vivre avec des gazons jaunissant durant l’été, cela n’est pas un drame. Mais heureusement, des mélanges à base de variétés qui ont fait leurs preuves ou de variétés plus récentes particulièrement résistantes sont désormais à votre disposition.
 

Classiques ou nouveautés ?

Pour installer un gazon résistant au manque d’eau, il faut donc que celui-ci soit composé d’espèces et de variétés robustes peu exigeantes, résistantes au sec et à la chaleur et, dans l’idéal, qui se développent assez rapidement. Parmi les variétés récentes, la sélection a permis d’améliorer considérablement la résistance au sec et à la chaleur des variétés de gazon. Les notations gazon du GEVES (Groupe d’Étude et de contrôle des Variétés Et des Semences) en témoignent. On peut citer notamment les ray-grass TT, dernière innovation de ray-grass anglais, dont la résistance au sec et à la chaleur est bien supérieure à des ray-grass anglais classiques. Cela permet d’avoir un gazon qui s‘implante rapidement, au contraire de la fétuque élevée qui est l’espèce la plus résistance au sec, mais à laquelle on peut reprocher une germination plus lente. Il sera fin et dense, très résistant au sec et plus vert, plus longtemps. Les variétés qui prennent du temps à s’implanter, comme les anciennes variétés de fétuques ovines et fétuques élevées, doivent donc être associées à des espèces à développement rapide, telles que les fétuques rouges ou ray-grass, pour une installation durable du couvert. Aussi, les nouvelles variétés de fétuques élevées à rhizomes, qui permettent, à la base, au gazon de s’auto-réparer et de se redensifier rapidement grâce à la propagation des rhizomes dans le sol, présentent de très bons résultats sur des sécheresses prolongées, suite à des tests sous abri, sans aucun apport en eau. Leurs racines profondes permettent de valoriser l’eau du sol. Aussi, des espèces telles que le Koeleria macrantha ou le Cynodon dactylon, connu sous le nom de chiendent pied-de-poule, à la pousse lente, présentent de très belles qualités de résistance à la sécheresse. Des variétés utilisées depuis longtemps aujourd’hui, comme le Poa annua, la fétuque rouge ou la fétuque ovine, dont la feuillaison s’enroule sur elle-même pour limiter les pertes en eau, peuvent également être associées pour des mélanges résistants à la sécheresse. 
 

A chaque besoin, son mélange ! 

Une diversité de mélanges, entre variétés récentes ou ayant fait ses preuves depuis longtemps déjà, s’offrent donc à vous. Ils se distinguent sur leurs rendus esthétiques (finesse du brin, aspect vert même en cas de grande sécheresse, aspect plus sauvage), leur résistance au piétinement ou encore leur pousse plus ou moins lente. Des gammes dédiées aux économies d’eau sont par exemple à disposition, afin de réduire les apports en eau, mais aussi pour préserver les ressources naturelles. A noter que certains producteurs et fournisseurs proposent des semences pelliculées avec une solution contenant des extraits d’algues et des mycorhizes, améliorant ainsi les résistances naturelles du gazon. Aussi, bien que classés dans l’offre sport, des mélanges conviennent très bien en usage parcs et jardins, pour des gazons piétinés avec, pour le coup, une excellente résistance au sec et un bel aspect esthétique. Certains mélanges sont spécialement élaborés pour la création de gazons à entretien extensif, combiné à un bel aspect esthétique. Il demande ainsi de faibles besoins en eau. Des mélanges particulièrement adaptés à la végétalisation des cimetières et des voies tramway existent également. D’autres sont composés de fétuques élevées à rhizome et de légumineuses pour limiter les apports en azote, dans une logique de pratique durable. 
Face au changement climatique et aux préoccupations environnementales, voici donc de quoi renouveler vos gazons pour des apports limités en eau, les innovations autour de la semence améliorant encore davantage les performances techniques des gazons obtenues grâce à la sélection variétale. 

Inscription à la newsletter
Laissez-nous votre email pour être informé des dernières nouveautés placedupro.com.
Ok

Exposez vos produits et services sur Place du Pro
Vous êtes un fabricant ou un distributeur ? Découvrez comment exposer vos produits sur notre site.

En savoir plus