Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
Contactez-nous
AccueilActualitésCréation de la Fondation des Paysages

Création de la Fondation des Paysages

05 juin 2018

Création de la Fondation des Paysages

Lancement de la Fondation des Paysages

En présence de Stéphane Bern, Christian Estrosi et Michel Péna ont officialisé la création de la Fondation des Paysages. 

« Le paysage procède autant du concret (le milieu physique, l’écologie) que du culturel (le sensible, la perception, la poésie). L’originalité de ce projet réside dans cette interface qui vise à rapprocher les pôles actuellement tenus par l’écologie d’un côté, et par la création artistique de l’autre. »Voici en quelques mots le défi qu’entend relever Michel Péna qui est à l’initiative de cette fondation. C’est dans un site remarquable, l’Abbaye de Roseland, que la ville de Nice, pour laquelle la question du paysage est une priorité, accueillera cette fondation à vocation internationale. « Nous allons créer un bouillonnement culturel autour des questions environnementales ; un creuset de personnalités et de compétences, issues tant du monde scientifique qu’artistique,explique Michel Péna. Il nous fallait créer cette fondation car il y a des urgences. En effet, il faut provoquer un bouillonnement culturel autour du paysage et des questions environnementales en créant un lieu d’échange, de création, d’expérimentation et de transmission tant à l’adresse des plus jeunes que des décideurs ».

Cette Fondation des Paysages a plusieurs vocations :

1/ Rassembler scientifiques et artistes pour une nouvelle pensée du paysage ; l’objectif étant de réduire la fracture culture/écologie et de rapprocher science et poésie.
2/ Créer un lieu de convergence et de connexion des actions dispersées à travers le monde ; car il y a aujourd’hui une grande dilution des actions en faveur des paysages, c’est pourquoi il faut sensibiliser les jeunes et faire rayonner des initiatives dispersées. 
3/ Envisager les nouveaux paysages climatiques ; c’est là encore une urgence du fait des mutations environnementales et de leurs impacts sur les paysages (crise climatique, mutation des milieux…). 
4/ Accompagner les territoires démunis face aux mutations ; à cause de la transformations fulgurante des territoires et à la disparition des campagnes, le paysage doit être un préalable à l’urbanisme.
5/ Promouvoir des « Villes Fertiles ® » en imaginant des villes à la fois plus denses et plus naturelles du fait de l’appauvrissement biologique et sensible de nos milieux de vie.

Autant d’ambitions qui devraient concrètement mobiliser experts et professionnels autour d’un vaste programme d’actions. 

Inscription à la newsletter
Laissez-nous votre email pour être informé des dernières nouveautés placedupro.com.
Ok

Exposez vos produits et services sur Place du Pro
Vous êtes un fabricant ou un distributeur ? Découvrez comment exposer vos produits sur notre site.

En savoir plus