Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
Contactez-nous
AccueilActualitésComment optimiser les aquabikes d’un centre aquatique ?

Comment optimiser les aquabikes d’un centre aquatique ?

22 mai 2019

Comment optimiser les aquabikes d’un centre aquatique ?

Activité regroupant les vertus des sports d’endurance et la douceur des sports aquatiques, l’aquabiking est idéal pour les personnes voulant pratiquer une activité de remise en forme alliant travail musculaire et améliorations cardio-respiratoires. Les résultats étant très positifs, l’engouement est tel que depuis ces trois ou quatre dernières années, il est quasiment impossible de trouver un centre aquatique ne possédant pas d’aquabikes. Toutefois, l’offre évolue progressivement : Les piscines sont de plus en plus à utiliser les aquabikes dans le cadre d’un circuit training, afin de diversifier son utilisation et ne pas tomber dans la monotonie. 

Le vélo est également utilisé de manière beaucoup plus libre, sous la forme d’une location de créneau individuel durant 30 à 45 minutes. La location est une solution possédant deux principaux avantages : proposer aux usagers de venir quand ils le souhaitent et accélérer le retour sur investissement du matériel. Le tarif étant généralement compris entre 5 et 8 euros la séance.


Différents modèles d’aquabikes

Bien évidemment, le choix d’un aquabike se fait en fonction du budget du gestionnaire, mais également selon le profil des usagers. « Beaucoup de critères rentrent en compte : l’usage (cours collectif, utilisation en location…), le profil des utilisateurs (tranche d’âge, sportifs ou non…) mais également le type de cours proposés (différents niveaux d’intensité ou non). Il n’est pas toujours nécessaire d’investir dans des vélos très performants qui vont demander plusieurs réglages pour optimiser leur utilisation. Une gamme plus simple peut tout à fait convenir. Chaque société spécialisée, à l’image de Cardi’Eau ou Aqquatix, propose donc une gamme de plusieurs modèles, du plus simple au plus performant.


L’indispensable entretien

Comme pour de nombreux autres matériels, il est primordial de bien l’entretenir et de façon régulière, d’autant plus qu’ils sont très utilisés chaque semaine. La mise en place d’un cahier de maintenance afin de contrôler régulièrement chaque appareil peut être judicieux. De manière général, il est nécessaire de rincer à l’eau clair les aquabikes une fois par semaine. De même, à la même fréquence, un contrôle visuel permet de contrôler les pièces, par exemple le serrage pour garantir la sécurité des utilisateurs. Ne pas entretenir les aquabikes peut entraîner de l’inconfort pour les pratiquants, favoriser de mauvais gestes d’utilisation voir de les rendre hors d’usage. 


Selon les sociétés et les modèles, il faut compter entre 800 et 1 600 euros HT par appareil, pour une durée de vie d’une quinzaine d’années.


Un contenu diversifié pour dynamiser les cours

Avec le temps, plusieurs centres aquatiques ont vu une baisse de la fréquentation des cours d’aquabiking. Parfois, car ils ont trop augmenté le nombre de cours hebdomadaires ou alors car les usagers se sont lassés des cours proposés. Les éducateurs doivent donc se former régulièrement pour adapter le contenu des séances et amener de la nouveauté.


L’aquabike a donc encore un bel avenir devant lui au sein des centres aquatiques, à partir du moment où les gestionnaires les entretiennent efficacement, tout en proposant des cours diversifiés.


Retrouvez l’ensemble des produits dans notre rubrique 

Inscription à la newsletter
Laissez-nous votre email pour être informé des dernières nouveautés placedupro.com.
Ok

Exposez vos produits et services sur placedupro.com
Vous êtes un fabricant ou un distributeur ? Découvrez comment exposer vos produits sur notre site.

En savoir plus